Partner im RedaktionsNetzwerk Deutschland
Strona startowaPodcastyMuzyka
RFI - Musiques du monde

RFI - Musiques du monde

Podcast RFI - Musiques du monde
Podcast RFI - Musiques du monde

RFI - Musiques du monde

Dodaj

Dostępne odcinki

5 z 24
  • #SessionLive avec Brisa Day Roché & Marnix Dorrestein alias IX
    BRMD alias Brisa Roché & IX, un duo musical omnivore qui s'inspire de la pop des années 60 en passant par l'électronique des années 80 et le hip-hop moderne. En 2007, le jeune ado hollandais Marnix Dorrestein met la main sur une compilation de Rock & Folk et découvre le titre solaire et hypnotique de Brisa Roché- Heavy Dreaming. C'est le coup de foudre. Avançons de neuf années et le destin les met face à face sur une composition urgente, le début d'une collaboration vive et étroite où leurs qualités (vitesse, ouverture dans le style) se conjuguent dans 17 morceaux écrites entre Paris et Amsterdam. Distillé en 13 chansons, un album pop rafraîchissant est né - naturel, émotionnel et moderniste. Les voix habiles se répondent et dansent dans le sillage de l'androgynie, mêlant orchestrations acoustiques, harmonies luxuriantes et production électronique et nous plongeant dans une ambiance musicale insouciante, à la manière d'un blues Gershwingien contemporain. Les époques et les styles se croisent, de l'académisme aux expérimentations futuristes, une rhapsodie tribale où l'on peut se perdre dans le bain réparateur d'un joyeux chaos.   Marnix Dorrestein a reçu un Disque d'Or pour la production et la co-écriture de l'album Kersvers d'Herman van Veen et un prix Edison pour les adaptations modernes de la musique du XVIIè siècle sur l'album Hush avec la mezzo-soprano Nora Fischer. Producteur indépendant, il a été créatif et dirigeant dans des dizaines de projets internationaux. L'artiste américaine Brisa Roché a signé chez Blue Note en 2005. Sa voix inimitable et ses riches angles de production ont conféré à chacun de ses 9 albums personnels un statut culte. En 2017, elle fonde le label indépendant Black Ash et, en 2019, elle produit 6 chansons pour les cérémonies du Festival du Film Américain de Deauville. Écrivaine, compositrice et productrice, son catalogue de disques et d'artistes ne cesse de s'enrichir.   ► Album BRMD (Black Ash / ArtbreakerMusic 2022).   Titres interprétés au Grand studio - Waking Up With Another Man, Live RFI - Fluent In Silence, extrait de l’album BRMD - Ego Boii, Live RFI voir le clip.   Leur playlist - Am I Crazy de Mathieu Boogaerts (Marnix) voir le clip  - Cracks de Little Ellen (Brisa) voir le clip  - Point and Kill de Little Simz (Marnix) voir le clip  - Rainbow de Don Nino (Brisa) voir le clip.
    8/7/2022
    48:30
  • Reportage en Norvège à la 32ème édition du Førde Festivalen (1/2)
    C’est en 1990 qu’Hilde Bjørkum, crée le festival de Førde ou Førde Folk Music Festival, petite ville de 12 000 habitants, à l’ouest de la Norvège, à 50 minutes d’avion d’Oslo. Le thème de l’édition 2022 : la musique en temps de crise. Une édition qui ouvre avec 3 formations ukrainiennes.  Avant d’arriver à Førde, l’équipe du festival nous a embarqué à Bergen, Undredal et Balestrand, histoire de nous mettre à l’heure de la Norvège. Attention, il y a aura des mouettes, des cornes de chèvre, du fromage, du cidre, un train rétro, des chaussettes en laine, des sirènes de ferries qui nagent sur les fjords. Et un peu de musique… (Voir vidéos RFI Vidéos). ⇒ Førde Folk Music Festival    Le 1er volet du reportage s’intéresse à l’affiche nordique (et norvégienne) du festival avec un road trip signé Cyril Étienne (vidéo road trip RFI Vidéos), et nos invités, Torill Faleide (directrice de la Communication du festival) le trio vocal Aurum, le trio de violons d’Hardanger (Sivert Holmen, Anne Hytta, Tuva Færden)… le poète et saxophoniste de jazz Karl Seglem, également spécialiste de la corne de chèvre, la chanteuse Unni Lovlid, professeur de chant au Conservatoire d’Oslo, la jeune violoniste Hannah Moira Midtbo-Godlynt et le trio Áššu avec Ulla Pirttijärvi, une chanteuse sámi (lapone) d’origine finlandaise et les musiciens norvégiens Olav Torget, guitare et ngoni, Harald Skullerud percussions).   Rencontre avec le trio vocal Aurom : Malin Alander, Ingebjørg Lognvik Reinholdt et Guro Utne Salvesen. Les 3 jeunes femmes ont monté Aurom en 2017, elles font du collectage de chansons traditionnelles norvégiennes et les réarrangent à leur façon. Le trio compose aussi du matériel original. Le trio est filmé au Sogn og Fjordane Kunstmuseum, voir vidéo RFI Vidéos ► 1er album Utan å dirre ("sans trembler") est sorti sur le label Nye Nor en mai 2021. Puis, c’est dans une petite maison jaune que nous avons rdv avec 3 violonistes norvégiens : le trio de violonistes d’Hardanger (variante norvégienne du violon, avec 5 cordes sympathiques situées sous les 4 cordes classiques) Anne Hytta, Sivert Holmen et Tuva Færden. Le trio est filmé au Trapp Ned à Førde (mercerie-restaurant au bord du fleuve) voir vidéo RFI Vidéos. ► album Hitterdal (ta:lik – TA246CD 2021). Puis, nous rencontrons Ulla Pirttijarvi Länsman, chanteuse sami de Finlande ayant fait partie du groupe folk Angelin Tytöt, et le guitariste norvégien Olav Torget du trioÁššu. Dans cette formation, le Joik (technique vocale des samis) de la chanteuse se frotte à la guitare d’excellence d’Olav, qui a vécu en Afrique et appris le Ngoni à Dakar auprès d’un musicien casamançais. La tradition sami et la musique peule font bon ménage. ►Album Áŝŝu (Bafe's Factory 2019). Karl Seglem et Unni Lovlid nous ont accompagnés tout au long de notre voyage. Karl est un saxophoniste de jazz réputé et un poète qui publie des ouvrages. Mais c’est à la corne de chèvre qu’il a accompagné Unni Lovlid. La chanteuse a improvisé, du traditionnel au contemporain, dans une cabane en bois à Undredal, dans une cave à cidre à Balestrand… Unni est professeure de chant au Conservatoire de musique d’Oslo. Beaucoup de ses élèves ont participé à la 32ème édition du Førde Festivalen.   Enfin la jeune violoniste de 18 ans Hannah Moira Midtbo-Godlynt jouera du violon classique et du violon d’Hardanger dans la petite chapelle d’Hestad. Hannah Moira est typiquement une enfant du Førde Festivalen, puisque ses parents se sont rencontrés, il y a une vingtaine d’années au festival, dans les bals en salle où l’on pratique les danses de salon. Les traductions sont assurées par Torill Faleide, directrice de Communication au Førde Festivalen. (suite le samedi 13 août 2022).
    8/6/2022
    48:30
  • #SessionLive avec An’Pagay
    L’idée de An’Pagay est née dans la couveuse du classieux label transe-identitaire Bongo Joe, à l’occasion d’une rencontre pour l’enregistrement d’une compile-anniversaire : la rencontre entre Pixvae et Ti’Kaniki. Le nouvel équipage d’An’Pagay signe un atterrissage fracassant sur la piste des musiques mondialisées avec son premier album Somin Tegor. À la croisée des mondes, voilà une nouvelle rencontre détonante dont le pouvoir de déflagration s’étend entre les continents. L’intrépide collectif de la Cie 4000 nous présente une nouvelle créature hybride, dont elle détient les secrets de fabrication, cachés quelque part entre les eaux de l’Océan Indien et des Mascareignes. Entre le colombian crunch de Pixvae et les énergies créoles du maloya de l’île de La Réunion, un alliage brûlant s’est opéré entre des musicien.ne.s prêt.e.s à bousculer les codes. An’Pagay forme une nouvelle famille, grande ouverte aux traditions qui la font grandir et aux additifs qui la font vibrer. Le nom de cet opus fondateur n’est pas anodin. Somin Tegor est une rue de Saint-Benoit, commune de La Réunion où le compositeur-chanteur-musicien Luc Moindranzé Karioudja a grandi avant de s’envoler vers d’autres horizons… Cela sonne comme un ancrage aux traditions populaires des kabars réunionnais, un rappel au terreau fertile qui permet cette embardée vers ce nouveau maloya électrique mâtiné de post rock et d’autres épices improbables. Aux lignes mélodiques complexes et mouvantes écrites par Luc Moindranzé Karioudja, c’est l’expert ès crunchs musicaux Romain Dugelay qui opère pour offrir des contrepoints polyrythmiques du meilleur de ses tonneaux. Avec eux, une joyeuse bande d’écumeurs des mers chaudes : une rythmique démentielle avec deux batteurs d’exceptions, un bassiste aux grosses cordes sensibles et deux magiciennes en chanteuses. Titres interprétés au grand studio "Somin Tegor", Live RFI - voir le clip "Bato", extrait de l’album Somin Tegor "Koze", Live RFI - voir le clip Line Up : Luc Moindranze Karioudja / chant, Cindy Pooch / chant, Margaux Delatour / chant et Damien Cluzel / basse. Son : Fabien Mugneret, Benoît Letirant ►  Album Somin Tegor (Compagnie 4000 / InOuïe Distribution 2022) Playlist / Les morceaux de An'Pagay Mon Lariaz Saroye (choix Luc)  Ajebeshe Llideresh Asnake Gebreyes (choix Damien) Moina Bibi Ziky (choix Luc) Sombrerito Pixvae (choix Damien)
    7/29/2022
    48:30
  • Reportage à la 23ème édition d’Africajarc, le festival des cultures africaines
    Du 21 au 24 juillet, le festival Africajarc fêtait sa 23ᵉ édition, à Cajarc dans le Lot, avec Youssou Ndour et Keziah Jones en tête d’affiche. L’histoire d’Africajarc Lors de l’été 1997, une troupe d’artistes burkinabè et togolais, a donné un concert à Cajarc à l’occasion de leur échange avec le Lycée Clément Marot de Cahors. Les écoles de Cajarc, soutenues par une association de parents d’élèves dynamique et impliquée, montaient une pièce de théâtre chaque année, projets culturels d’envergure menés pendant quatre ans avec des artistes professionnels. La rencontre avec la troupe Kongo Ba en 1997 a donné une autre orientation à ces projets : le président de l’association des parents d’élèves a proposé d’accueillir Anani et Akouvi Apetogbo, deux des artistes de Kongo Ba, en résidence un an pour travailler avec les enfants autour de la danse, le chant, les rythmes et les contes d’Afrique de l’Ouest. Huit écoles (quatre du Lot, dont les deux écoles de Cajarc, et quatre d’Aveyron) se sont inscrites dans cette démarche. En fin d’année scolaire 1998, trois grandes représentations ont réuni 180 enfants sur scène et 1 000 spectateurs pour celle donnée à Cajarc le 4 juillet. Jean-Pierre Lelubre, président de l’association de parents d’élèves, à l’initiative de ce projet culturel ambitieux, avait réussi son pari : ouvrir nos écoles rurales à d’autres horizons culturels. Il n’a pas eu envie de s’en tenir là. La soirée de juin 1998 lui a donné l’envie et l’idée d’organiser un festival autour des cultures africaines. Ce soir-là, dans son esprit, le Festival Africajarc était déjà né. 1999 : Première édition d’Africajarc, un festival pluridisciplinaire (musique, littérature, cinéma, arts plastiques) qui est donc dédié aux cultures africaines. Niché à Cajarc dans le Lot, Africajarc fêtait sa 23ᵉ édition cette année, avec Youssou Ndour et Keziah Jones en tête d’affiche, une édition dominée par la présence de nombreux artistes sénégalais. Depuis 1999, le festival a accueilli toutes les pointures d’Afrique de l’Ouest : Manu Dibango, Angélique Kidjo, Salif Keïta, Alpha Blondy etc. Et 22 000 personnes sont venues sur le site du 21 au 24 juillet. Nos invités Youssou Ndour, Amen Viana, Pamela Badjogo, Mariaa Siga, Defmaamaadef, David Pradayrol (directeur artistique), Laurent Courcelles (président de l'association Africajarc) et Régis de Villefort (commerçant cajarcois) Morceaux Youssou Ndour - Live à Cajarc : "Seven Seconds", "Baye Fall + "Mama Africa", extraits de l'album Mbalax Amen Viana - "Kankan Do Dji" Pamela Badjogo - "Ngoka" Mariaa Siga - "Asekaw" Lass - "Bumayé" Vidéo : Léo Bernard, RFI Vidéos Master son : Benoît Letirant, RFI Labo
    7/29/2022
    48:30
  • La #SessionLive reçoit 2 groupes: l’Espagnol Borja Flames et les Britanniques Nimbus Sextet
    Si vous avez aimé Robert Wyatt et Moondog, Borja Flames vous plaira… Quant au Nimbus Sextet, c’est la nouvelle scène jazz anglaise qui s’invite chez vous. #SessionLive1 Borja Flames pour la sortie de l’album Nuevo Medievo. Il a trois cerveaux, mille vies, passées ou parallèles et il s’appelle Borja Flames. Espagnol, Parisien, Bourguignon, cosmonaute, on ne sait plus. Sa tête est celle d’un pope, d’un roi, d’un lion, d’un faune ou d’un centaure mélancolique. Il est bien habillé, avec des trous de boulettes et sa barbe : mérovingienne. On l’a connu dans June et Jim dont il était la face sud (à l’autre hémisphère : Marion Cousin) duo récemment transfiguré sous le nom Catalina Matorral, vraie pastorale électronique. On l’a vu pour la première fois rebattre ses cartes en 2016 avec Nacer Blanco, premier album sous son nom dont les horlogeries pompettes, les totems façon Tour de Pise et les madrigaux osseux évoquaient Moondog, Robert Wyatt et le facteur Cheval, les uns dans les autres, n’importe comment. Après quoi Rojo Vivo (2018) entre house toute blême et prédications ténébreuses nous fit peur et plaisir et danser. Nuevo Medievo est encore plus beau, plus étonnant. Dès le début, chanté sur la pointe des pieds, la voix argentée d’effets robotiques sur une descente de lit synthétique piquée de cymbales, on se sent tête nue dans un vaste cabinet d’étoiles, on est captivé. Il y a des rayons laser, des paroles d’oracle au vocoder. Paul Loiseau, le batteur morse, fait sonner toute la cuisine comme un orchestre de calculatrices défoncées, puis Borja Flames accélère le pouls du disque d’une diction de présentateur de journal télévisé mal luné sur un fond jungle avant que Marion Cousin et Rachel Langlais fassent tout chavirer, qui d’une vocalise saturnienne, qui d’un synthé bizarrement réglé. À partir de quoi partout tombent des hits, des vrais, en pluie d’astéroïdes.   Negro Negro est suave, mystérieuse, émouvante, surprenante comme un baiser qu’on n’espérait plus. On voudrait n’écouter plus qu’elle, mais vient alors Magnetismo qui rend débile de joie. Puis Marioneta, sec et aéré comme du Prince période Sign O’The Times, et sur lequel on n’a pas fini de danser, même seul avec sa tête sous le bras. Nuevo Medievo va ainsi de tout son long, raide et groovy, cérébral mais explosant de tumeurs rêveuses. Puissamment divertissant, rempli de rythmiques impaires, de chorales d’ordinateurs, de claviers qui glissent et font glisser. Nuevo Medievo rappelle un peu la scène synth-wave et le post punk ibérique des années 80. Il évoque aussi des versions lofi des tubes SF panoramiques du Franco Battiato de No Time No Space (mondes lointainissimes, recherches sonores, refrains maousses), l’Arthur Russel disco, ou même Porque te vas, oui oui, Sade, des faces B Motown jouées à l’IRCAM un soir de franc laisser-aller, Marvin Gaye et Tammy Terrel en plein slow sous les néons anachroniques d’un bar à chicha ou les B.O de Miami Vice importées dans les rushes de Blade Runner. Si Nuevo Medievo comme tous les disques de Borja Flames, mélomane cannibale, convoque un certain nombre d’autres d’artistes, c’est pour organiser entre eux des rencontres inattendues, et les disséquer chacun dans une pulsion à la fois scientifique, érotique, amoureuse et gastronomique avant de s’en affranchir et de tirer dans toutes les diagonales des traits authentiquement inouïs. Faites-lui la fête. Chaîne youtube  ► Nouvel album Nuevo Medievo (Murailles Musiques / Les Disques du Festival Permanent 2022).   Titres interprétés au Grand studio Nuevo Medievo Live RFI Marioneta extrait de l’album Nuevo Medievo voir le clip  Magnetismo Live RFI.   Line Up : Borja Flames (synthé, sampler, voix) Son : Benoît Le Tirant et Quentin Dubois. Puis, pour la #SessionLive2, nous recevons les britanniques Nimbus Sextet pour la sortie de l’album Forward Thinker. À l’instar de Sons of Kemet ou Tenderlonious, le Nimbus Sextet est issu de la vibrionnante scène jazz britannique. Signée chez Acid Jazz, le label d’Eddie Piller, cette formation originaire de Glasgow délivre une production alerte héritière d’Herbie Hancock et du James Taylor Quartet. Lancé par le claviériste Joe Nichols, l’ensemble s’est ainsi distingué, il y a deux ans, avec Dreams Fullfield, un premier LP truffé d’arrangements entêtants, avant d’illustrer un remix pour STR4TA, la galette rare groove de Bluey et Gilles Peterson. Fort de pointures comme Jonny Enser et Mischa Stevens, le Nimbus Sextet revient  avec le significatif Forward Thinker. Soigneusement construit, ce nouvel opus confirme un goût évident pour les sonorités cuivrées et pour le jazz-funk. Des accents perceptibles via High Time, la plage d’ouverture chantée par Charlotte de Graaf de Kid Creole And The Coconuts ; ou bien encore avec To The Light, un thème up-tempo fiévreux et marque de fabrique du groupe écossais. Vincent Caffiaux.   Chaîne youtube. ► Nouvel album Forward Thinker (Acid Jazz/Pias 2022).   Titres interprétés au Grand studio Trap Door Live RFI voir le clip To the Light, extrait de l’album High Time Live RFI Forward Thinker Live RFI.   Line Up : Joe Nichols (Keyboards), Charlotte de Graaf (Lead Vocals), Alex Palmer (Drums), Honza Kourimsky (Guitar), Euan Allardice (Trumpet), Mischa Stevens (Bass) et Michael Butcher (Saxophone). Son : Fabien Mugneret, Mathias Taylor, Quentin Dubois.
    7/23/2022
    48:30

O RFI - Musiques du monde

Strona internetowa stacji

Słuchaj RFI - Musiques du monde, RFI - La marche du monde i wielu innych stacji z całego świata za pomocą aplikacji radio.pl

RFI - Musiques du monde

RFI - Musiques du monde

asdf 1

Pobierz teraz za darmo i słuchaj radia podcastów z łatwością.

Google Play StoreApp Store

RFI - Musiques du monde: Podcasty w grupie

Stacje w grupie